Autre source (Non connue à ce jour)

Patrouille de skieurs du WGB sur Hilsenfirst, versant nord. Les cinq skieurs sont tous équipés de leurs anoraks à capuchons, réversibles, blancs d'un cote et verts de l'autre pour, selon les couleurs ambiantes, pour être le moins visible possible des observateurs ennemis.

Ils portent également des housses blanches pour couvrir la BergmÜtze ainsi que les pantalons. Derrière eux se détache le fameux bois en brosse, théatre des furieux combats de l'été 1915; à l'arrière-plan, le massif du Schnepfenried, au fond le Hohneck. Jusqu'en janvier-février 1915, le secteur des Vosges compris entre Langenfeldkopf, au sud, et Mittlach-Metzeral, au nord, ne comportait aucune organisation de défense, ni tranchées ni réseaux de fils de fer barbelés; ce n était qu'une grande étendue de neige inaccessible aux régiments d'infanterie.

Les patrouilles de skieurs investirent progressivement les sommets; la 2e et la 3e compagnie du Bayrisches Schneeschuhla**uferbataillon 1, par exemple, prirent possession du sommet du Schnepfenriedkopf le 4 février 1915.

Retour document principal